Contribution de Clémentine Mossé

par | 22 février 2021 | Contributions | 0 commentaires

1. D’après votre organisation, quel doit être le mandat de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ?

Définir une stratégie à l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour réduire d’au moins 40% nos émissions de GES d’ici 2030, mais aussi de limiter l’impacts des activités humaines sur les milieux naturels, la biodiversité et assurer à chaque être vivant des conditions de vie décentes et saines.

2. D’après votre organisation, quels sont les engagements que doit prendre le prochain conseil régional vis-à-vis des conclusions de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ?

S’engager à étudier toutes les mesures préconisées par la CCC Auvergne-Rhône-Alpes.
Si une mesure n’est pas retenue, être en mesure de justifier clairement pour quelle raison (technique, financière, humaine…).

3. D’après votre organisation, quels acteurs doivent être présents au comité de pilotage de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ?

Des expert.e.s des sujets abordés, des associations indépendantes, des citoyen.ne.s tiré.e.s au sort.

4. D’après votre organisation, comment et par qui le tirage au sort doit-il être effectué ?

Par un institut de sondage indépendant, qui assurera une diversité de profil des personnes tirées au sort.

5. D’après votre organisation, quels facilitateur·trices doivent être recruté·e·s pour permettre aux débats de se tenir de la façon la plus constructive et efficace possible ?

Par des facilitateurs/trices professionnel.le.s indépendant.e.s formé à des méthodes d’animation participatives.

6. D’après votre organisation, quel doit être le calendrier de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ? Combien doivent-elles comporter de sessions et sur quoi ces sessions doivent-elles porter ?

Il n’est pas évident de répondre à cette question !
Une session par mois pendant 6 mois semble être un bon rythme. Etant donné que la CCC “nationale” a déjà bien avancé sur ces questions, il nous semblerait pertinent de démarrer par l’analyse de leurs propositions, puis d’identifier lesquelles seraient pertinentes et applicables à l’échelles de notre région, puis de les décliner en objectifs précis et chiffrés à cette échelle.

7. D’après votre organisation, qui sont les expert·e·s que la future CCC Auvergne Rhône Alpes devra auditionner ? Vous pouvez nommer directement quelqu’un ou évoquer leur fonction (universitaires, syndicalistes, chef·es d’entreprise, militant·e·s, etc…)

Des expert.e.s qualifié.e.s sur les sujets de la conventions, de tout profil (chercheurs/euses, entrepreneurs, etc.) mais également des expert.e.s en politiques publiques (élu.e.s, ancien.ne.s élu.e.s ou agent.e.s expérimenté.e.s) qui sauront dire dans quelle mesure les actions envisagées sont du ressort de telle ou telle collectivité et comment les mettre en pratiques (par quel service, selon quelles modalités).

Avez-vous d’autres propositions/suggestions/remarques que vous n’avez pas pu inclure dans les questions précédentes ?

/

Débattez de cette contribution !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous aussi, participez à la mise en place d’une Convention Citoyenne en Auvergne-Rhône-Alpes !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !