Contribution de l’Union Territoriale CFDT Lyon Rhône

par | 19 février 2021 | Contributions | 0 commentaires

1. D’après votre organisation, quel doit être le mandat de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ?

Le mandat de la CCCR consisterait à proposer, dans le champ de compétence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, des actions réduisant les impacts environnementaux de l’activité humaine en prenant en compte le souci d’équité sociale, d’attention aux populations les plus fragiles, et de prise en compte des diversités territoriales.

2. D’après votre organisation, quels sont les engagements que doit prendre le prochain conseil régional vis-à-vis des conclusions de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ?

Le prochain conseil Régional doit s’engager à dédier les moyens nécessaires au fonctionnement de la CCCR, communiquer toutes données utiles à ses travaux, instruire les propositions de la CCCR, rendre compte auprès de la CCCR et des citoyens, des décisions prises pour y répondre et de l’avancée des actions tout au long de son mandat.

3. D’après votre organisation, quels acteurs doivent être présents au comité de pilotage de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ?

Afin de faciliter la tenue des travaux de la CCCR, d’en enrichir la réflexion, et d’en porter les propositions dans la société, le comité de pilotage devra être composé d’un large spectre de profiles provenant tant d’associations, que d’organisations syndicales, de sociologues.

Le comité de pilotage pourra proposer à la CCCR des intervenants (économistes, scientifiques, etc…) permettant aux membres de la CCCR d’acquérir les connaissances nécessaires à des propositions éclairées.

4. D’après votre organisation, comment et par qui le tirage au sort doit-il être effectué ?

La CCCR doit être représentative de la population (genre, âge, catégorie socio-professionnelles, territoires).
Les critères de choix pourraient être établis conjointement par un institut de sondage et des sociologues universitaires.

5. D’après votre organisation, quels facilitateur·trices doivent être recruté·e·s pour permettre aux débats de se tenir de la façon la plus constructive et efficace possible ?

Les facilitateur·trices devront être choisi·e·s en fonction des méthologies d’animation participative qu’ils/elles proposeront, afin de favoriser la compréhension des enjeux, et l’expression de tou·te·s.

6. D’après votre organisation, quel doit être le calendrier de la future CCC Auvergne Rhône Alpes ? Combien doivent-elles comporter de sessions et sur quoi ces sessions doivent-elles porter ?

Il nous semble que le calendrier de réunions, pour permettre à un maximum de catégories socio-professionnelles de participer, devrait prévoir, jusqu’à l’élaboration des propositions, une journée par mois suivant l’organisation suivante :

  • Journée 1 : les prérogatives du Conseil Régional
  • Journée 2 : enjeux écologiques
  • Journée 3 : choix des thèmes à étudier, des intervenants que la CCCR souhaite auditionner, et des données qu’elle souhaite obtenir du Conseil Régional
  • Journée 4 : Thème 1 – audition des intervenants et choix des données qu’elle souhaite obtenir du Conseil Régional
  • Journée 5 : Thème 2 – audition des intervenants et choix des données qu’elle souhaite obtenir du Conseil Régional
  • Journée 6 : Thème 3 – audition des intervenants et choix des données qu’elle souhaite obtenir du Conseil Régional
  • Journée 7 : Thème 4 – audition des intervenants et choix des données qu’elle souhaite obtenir du Conseil Régional
  • Journée 8 : Thème 1 – analyse des données et élaboration de propositions
  • Journée 9 : Thème 2 – analyse des données et élaboration de propositions
  • Journée 10 : Thème 3 – analyse des données et élaboration de propositions
  • Journée 11 : Thème 4 – analyse des données et élaboration de propositions
  • Journée 12 : Vote sur les propositions retenues- Journée 13 : présentation au Président du Conseil Régional des propositions de la CCCR

Ensuite une réunion par trimestre devrait avoir lieu, afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre par la Conseil Régional des actions qu’il aura retenues.

7. D’après votre organisation, qui sont les expert·e·s que la future CCC Auvergne Rhône Alpes devra auditionner ? Vous pouvez nommer directement quelqu’un ou évoquer leur fonction (universitaires, syndicalistes, chef·es d’entreprise, militant·e·s, etc…)

Ce sera à la CCCR de déterminer les experts les plus à même d’éclairer les débats en fonction des thématiques abordées. Il semble opportun qu’ils/elles soit a minima choisi·e·s parmi des universitaires, des syndicalistes, des chef·fe·s d’entreprise, des militant·e·s associatif/ve·s.

Avez-vous d’autres propositions/suggestions/remarques que vous n’avez pas pu inclure dans les questions précédentes ?

/

Débattez de cette contribution !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous aussi, participez à la mise en place d’une Convention Citoyenne en Auvergne-Rhône-Alpes !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !